Comment rédiger une tribune pour qu’elle soit réellement utile pour le lecteur

Jörn Dunker

De nombreux médias français proposent à leurs lecteurs des tribunes, aussi appelées article d’opinion, rédigées par des auteurs invités (chefs d’entreprises, experts d’une thématique, hommes politiques, personnalités de la vie publique, etc). Ces contributions sont des moyens efficaces de vous faire connaître, vous et votre marque, auprès de vos clients et de vos pairs. Ils vous aident également à construire votre réputation d'expert sur un sujet ou un domaine. Il est donc tout à fait logique de considérer les articles d’opinion dans votre stratégie de relations presse. Mais la visibilité apportée à l’auteur par le biais de ces contenus lui fait souvent oublier la partie la plus importante de l'équation : avez-vous quelque chose d'utile et de nouveau à partager ?

Les entreprises, les portes-parole ou leurs agences RP sont souvent tellement concentrés sur la publication d’une tribune, qu'ironiquement, la qualité des articles eux-mêmes est négligée. En conséquence, le contenu de ces articles d’opinion est tellement gonflé, rempli de jargon et de mots clés, que le lecteur n'en apprend guère plus après la lecture de cet article.

Cela fait perdre du temps à vos lecteurs et peut nuire à votre propre réputation. Mais cela réduit également l'efficacité de vos propres efforts - un article sera moins apprécié. Que pouvez-vous faire pour rendre vos tribunes plus attrayantes ?

1. Rendez le contenu de vos tribunes utile

À long terme, la majorité du trafic dirigé vers les articles d’opinion provient de lecteurs à la recherche de conseils, d’informations ou d’opinions sur le sujet que vous maîtrisez. Ces lecteurs occasionnels - des personnes qui cherchent à renforcer leurs connaissances sur le sujet, qui n'ont jamais entendu parler de vous et qui se trouvent en dehors de votre bulle professionnelle - constitueront probablement l'essentiel de votre public final.

Demandez-vous toujours : si j'étais un lecteur occasionnel, aurais-je l'impression d'avoir appris quelque chose ? Qu'il s'agisse d'une connaissance générale d'un sujet, d'une liste de cinq conseils pour résoudre un problème ou d'un article prédisant l'avenir du domaine, le lecteur occasionnel pourrait-il dire en toute confiance qu'il a apprit quelque chose qu'il ignorait jusqu'à présent ?

2. Faites de vos articles d’opinion un contenu personnel et unique

Les gens investissent leur temps à lire votre article, ils veulent donc découvrir quelque chose qui vient de VOUS, plutôt que des affirmations génériques, un sujet que personne d'autre ne pourrait expliquer aussi bien que vous. Utilisez une anecdote tirée de votre expérience, une maxime que vous suivez ou toute autre chose qui personnalise l'article. Les conseils ne signifient pas grand-chose si l'on ne sait pas clairement ce qui vous donne la crédibilité de donner votre point de vue.

3. Illustrez votre article d’opinion de manière précise

Les déclarations qui semblent révolutionnaires et passionnantes suscitent l'intérêt, mais cet intérêt ne sera maintenu que si vous pouvez les étayer par des faits, plutôt que par votre propre opinion. Les prédictions sont toujours intéressantes, mais elles doivent être fondées sur des preuves dans une certaine mesure, plutôt que de reposer sur une théorie personnelle, aussi fascinante soit-elle.

Il est d’ailleurs idéal dans une tribune, de faire référence à un article d'actualité ou à un rapport récemment publié, vous aurez plus de chances de susciter l'intérêt.

4. Le ton de votre tribune doit être simple et direct

La brièveté est la clé pour retenir le lecteur. Quelques bonnes pratiques sont donc à appliquer : vérifiez que vous ne répétez pas certains points, évitez les phrases interminables, utilisez moins de mots pour exprimer le même point. Une tribune peut être refusée par un média si elle est remplie de jargon ou de charabia pour satisfaire les messages marketés de l’entreprise.

Pour contrer cette tendance, mettez-vous à la place du lecteur. Aurait-il envie de continuer à lire ? A-t-il l'impression que chaque paragraphe a un sens et sert un argument ?

5. Vérifiez si l'idée de votre tribune est bonne avant de la proposer

C'est une histoire que beaucoup de consultants d’agences RP connaissent trop bien : le client propose une thématique pour une tribune à offrir à un média, mais une fois que la rédaction débute, on se rend compte qu’il faut combler les propos pour obtenir un article de 1000 mots. C'est probablement le principal facteur à l'origine des mauvaises tribunes. Il est donc essentiel avant de se lancer dans l’écriture de son article de procéder à un échange approfondi avec son agence de relations presse pour creuser le sujet et s’assurer que l’expertise est suffisamment dense pour nourrir un article pertinent.

More Posts

Vous souhaitez augmenter votre visibilité ?

Contactez-nous dès aujourd’hui.
60 Gray’s Inn Road
London, WC1X 8AQ
+44 20 7078 7272
infouk@balloupr.com
Ballou PR GmbH
Invalidenstraße 7
10115 Berlin
+49 30 24 63 07 19
infode@balloupr.com
38, rue Etienne Marcel
75002 Paris
+33 1 42 22 24 10
infofr@balloupr.com
60 Gray’s Inn Road
London, WC1X 8AQ
+44 20 7078 7272
infouk@balloupr.com
Ballou PR GmbH
Invalidenstraße 7
10115 Berlin
+49 30 24 63 07 19
infode@balloupr.com
38, rue Etienne Marcel
75002 Paris
+33 1 42 22 24 10
infofr@balloupr.com
chevron-down